Tsertsa

Dichonéo

Contenù di site

Multimédià

Teste eun patoué

Documàn

La biza é lo solèi

Quemeun-a: Euntroù
Catégorì: Conte pe le mèinoù

La biza é lo solèi tsacotoon, tsaqueun eun soutchagnèn d'ihé lo pi for.
Aprì eun moumàn que deusquetoon, le dou sotcho l'an vu aréé eungn ommo eunvertoillà dedeun son mantì, é se son trouó d’acor que lo premî di dou que l'auche aresè a lèi fée beté ià lo mantì sareu ihó lo pi for.
Adòn la biza s'è betéye a souflé pi for que pochè, mi pi souflô, pi l'ommo sarô deur son mantì. Pe nen fenì, proi lagnéye, la biza l'a renonchà a l'eumprèiza.
Adòn lo solèi l'a comenchà a briillé é aprì an pouza l'ommo, retsoidó di rayé, l'a tra son mantì.
É l'è pai que la biza l'a belle falù recougnihe que, euntrì le dou, lo solèi l'î fran lo pi for.

Acoutì lo teste

Détsardjì lo teste

La biza é lo solèi

Documàn pdf (171 KByte)

Ita

La bise et le soleil

La bise et le soleil se disputaient, chacun assurant qu'il était le plus fort.
Quand ils ont vu un voyageur qui s'avançait, enveloppé dans son manteau, ils sont tombés d'accord que celui qui arriverait le premier à le lui faire ôter serait regardé comme le plus fort. Alors, la bise s'est mise à souffler de toutes ses forces, mais plus elle soufflait, plus le voyageur serrait son manteau autour de lui. Finalement, elle renonça à le lui faire ôter. Alors, le soleil commença à briller et au bout d'un moment le voyageur, réchauffé, ôta son manteau. Ainsi, la bise dut reconnaître que le soleil était le plus fort.

Fra

La bise et le soleil

La bise et le soleil se disputaient, chacun assurant qu'il était le plus fort.
Quand ils ont vu un voyageur qui s'avançait, enveloppé dans son manteau, ils sont tombés d'accord que celui qui arriverait le premier à le lui faire ôter serait regardé comme le plus fort. Alors, la bise s'est mise à souffler de toutes ses forces, mais plus elle soufflait, plus le voyageur serrait son manteau autour de lui. Finalement, elle renonça à le lui faire ôter. Alors, le soleil commença à briller et au bout d'un moment le voyageur, réchauffé, ôta son manteau. Ainsi, la bise dut reconnaître que le soleil était le plus fort.

Si site permè de vo mandér d'atre «cookies» (témouèn de connéchón). Se vo asétade l'utilizachón di «cookies» cliccade su OK, se vo vouléde pi d'eunformachón ou vo vouléde refezé, alléde a la padze di-z-eunformachón.

Padze d'eunformachón