Cherchez

Dictionnaire

Contenus du site

Multimédia

Textes en patois

Documents

Lou coupista ? Avélénà da l’entcho (patoué dé l’indret dé Dounah)

Commune: Donnas
Catégorie: Scientifique

Roudzatéi la piumma can eun l’et in tren d’ahcrire, y è pa na baga tan poulitta… ma tchutchéi in pénél bagnà deun l’entcho ou mercure, fèi mouère !
Mouéi dé capétsùn coupista, ou Mouayèn Adzo, son mor intoussicà dé heutta manére.
Sélón na rétsertse dé na università dé la Danimarca, lé capétsùn coupista intérà deun lé djardén dé l’iguiéze dou counvèn dé Øm (in Danimarca) sarèyo mor fran a coza dé l’espouzichón i groouse cantité dé mercure qué iro deun l’entcho douvrà per lou lour prétchis travai d’ahcriteurra : la coulour rossa.
Hize qué ahteugguio la baga spiégo : avivo surra la couhtumma dé tchutchéi la pouinte dou pénél per féré-là pieu pouinteuvva ; incò ou dzor d’incouèi y è défendì dé toutsì lé incunable, lé vieui préméi lévro stampà : poundrèyo ehte dandzérous per la salutte, belle apréi mouéi dé siècle.
Ma henque y at a qué fére lou mercure coun la coulour rossa ? La coulpa l’et dou cinabre, in minéral pyin, pieu qué d’atro, dé sulfure dé mercure qué in coou qué ire sé douvrave per la sinna coulour, in ros vif é bén tchardjà.

Tiré de :
www.focus.it

Ecouter le texte

Ita

Les copistes ? Empoisonnées avec l’encre

Mordiller son stylo en écrivant n’est pas très hygiénique… mais sucer un pinceau trempé dans de l’encre au mercure est mortel ! Beaucoup de moines copistes, au Moyen Âge, sont morts intoxiqués de cette façon.
D’après une recherche de la Syddansk Universitet danoise, les moines copistes enterrés dans les cloîtres de l’abbaye cistercienne de Øm (Danemark) seraient morts à cause de l’exposition à des quantités de mercure élevées présentes dans une encre qu’ils employaient pour leurs minutieux travaux d’écriture : la couleur rouge. Les chercheurs expliquent : ils avaient certainement l’habitude de sucer la pointe du pinceau pour la rendre plus pointue ; aujourd’hui encore il est interdit de toucher les incunables médiévaux, c'est-à-dire les premiers livres imprimés avec des caractères mobiles : ils pourraient être dangereux pour la santé, même après de nombreux siècles.
Mais quel est le lien entre le mercure et la couleur rouge ? Il s’agit du cinabre, un minéral constitué principalement de sulfure de mercure, qui était autrefois employé pour sa couleur, un rouge vif et très intense.

Tiré de : www.focus.it, juillet 2008

Fra

Les copistes ? Empoisonnées avec l’encre

Mordiller son stylo en écrivant n’est pas très hygiénique… mais sucer un pinceau trempé dans de l’encre au mercure est mortel ! Beaucoup de moines copistes, au Moyen Âge, sont morts intoxiqués de cette façon.
D’après une recherche de la Syddansk Universitet danoise, les moines copistes enterrés dans les cloîtres de l’abbaye cistercienne de Øm (Danemark) seraient morts à cause de l’exposition à des quantités de mercure élevées présentes dans une encre qu’ils employaient pour leurs minutieux travaux d’écriture : la couleur rouge. Les chercheurs expliquent : ils avaient certainement l’habitude de sucer la pointe du pinceau pour la rendre plus pointue ; aujourd’hui encore il est interdit de toucher les incunables médiévaux, c'est-à-dire les premiers livres imprimés avec des caractères mobiles : ils pourraient être dangereux pour la santé, même après de nombreux siècles.
Mais quel est le lien entre le mercure et la couleur rouge ? Il s’agit du cinabre, un minéral constitué principalement de sulfure de mercure, qui était autrefois employé pour sa couleur, un rouge vif et très intense.

Tiré de : www.focus.it, juillet 2008

Ce site permet de vous envoyer les «cookies» (témoins de connexion) tiers. Si vous acceptez l'utilisation des «cookies» cliquez sur OK, si vous souhaitez plus d'informations ou vous voulez refuser votre consentement allez à la page d'information.

Page d'information