Le bois de châtaigner à la maison

Les meubles

Bon nombre des meubles de la maison étaient aussi faits en châtaignier.

Surtout les maies et les huches, qui servaient à conserver le seigle, le blé, le maïs et les châtaignes sèches.

Le châtaignier servait aussi à fabriquer des tables, des chaises, des tabourets, des coffres, des crédences et des armoires.

Audio

  • Page 76

    Par la voix d'Amélie

    Pour entendre l'audio vous avez besoin de Adobe Flash Player. Vous pouvez cliquer sur l'image 'Get Adobe Flash player' pour l'installer.
    Get Adobe Flash player
  • Page 77

    Par la voix d'Amélie

    Pour entendre l'audio vous avez besoin de Adobe Flash Player. Vous pouvez cliquer sur l'image 'Get Adobe Flash player' pour l'installer.
    Get Adobe Flash player
  • Page 78

    Par la voix d'Amélie

    Pour entendre l'audio vous avez besoin de Adobe Flash Player. Vous pouvez cliquer sur l'image 'Get Adobe Flash player' pour l'installer.
    Get Adobe Flash player

Les portes de la cave et de l'étable

La porte de la cave était presque toujours faite en châtaignier, un bois qui résiste mieux à l'humidité et qui ne pourrit que très lentement.

Les caves avaient presque toujours une double porte.

L'arrière de la porte était faite de planches verticales et le devant, de planches horizontales fixées par des chevilles de bois ou, plus tard, par des vis.

La porte de l'étable avait elle aussi des planches verticales derrière et devant, des planches horizontales, toujours fixées par des chevilles ou par des vis.

Audio

  • Page 79

    Par la voix de Michelle

    Pour entendre l'audio vous avez besoin de Adobe Flash Player. Vous pouvez cliquer sur l'image 'Get Adobe Flash player' pour l'installer.
    Get Adobe Flash player
  • Page 80

    Par la voix de Michelle

    Pour entendre l'audio vous avez besoin de Adobe Flash Player. Vous pouvez cliquer sur l'image 'Get Adobe Flash player' pour l'installer.
    Get Adobe Flash player

Avec le bois de châtaignier sauvage...

Les portes et les fenêtres étaient elles aussi en bois de châtaignier.

Le châtaignier sauvage a de plus belles veinures et est plus dur que le châtaignier greffé. Quand les planches avaient été coupées, on les laissait dehors sous la pluie pour éliminer le tannin. Après, on les rangeait les unes sur les autres dans le fenil, là où l'on gardait le foin. Trois ou quatre ans plus tard, elles étaient sèches et on pouvait les apporter au menuisier pour qu'il fabrique des portes et des fenêtres.

Audio

  • Page 82

    Par la voix d'Iris

    Pour entendre l'audio vous avez besoin de Adobe Flash Player. Vous pouvez cliquer sur l'image 'Get Adobe Flash player' pour l'installer.
    Get Adobe Flash player
  • Page 83

    Par la voix d'Amelia

    Pour entendre l'audio vous avez besoin de Adobe Flash Player. Vous pouvez cliquer sur l'image 'Get Adobe Flash player' pour l'installer.
    Get Adobe Flash player

Les manches d'outils

Le manche de différents outils était fabriqué en châtaignier :

le manche du trident

le manche de la houe

le manche du pic

le manche de la bêche

le manche du pic à bois

le manche de la masse

le manche du maillet

le manche du marteau