Glossaire

Le premier audio-dictionnaire francoprovençal valdôtain

Glossaire

Enfants et ados

Peut-on apprendre en s'amusant ? Découvrez-le !

Enfants et ados

Apprendre

Accedez pour employer la langue, pour l'écrire et pour l'améliorer.

Apprendre

Promotion

Consultez les initiatives de sauvegarde du francoprovençal.

Promotion

En évidence

Riye, lambì, dzouyì d'eun cou - Collection Patois et identité
Riye, lambì, dzouyì d'eun cou

Riye, lambì, dzouyì d'eun cou - Collection Patois et identité »

Le troisième volume de la Collection Patois et identité concerne la recherche Riye, lambì, dzouyì d'eun cou, réalisée par l'école primaire de Bionaz-Oyace. Cette publication a été financée aux termes de la loi n° 482 du 15 décembre 1999, portant dispositions de protection des minorités linguistiques historiques.

 Rire, courir, jouer, au fil des générations - Collection Patois et identité
Rire, courir, jouer au fil des générations

Rire, courir, jouer, au fil des générations - Collection Patois et identité »

Cette publication se propose, d'une part, de valoriser le travail réalisé par les élèves et les enseignants, de récompenser leur engagement, la qualité du résultat final et, de l'autre, d'encourager de nouvelles productions en patois susceptibles de contribuer à la poursuite de la belle aventure du Concours Cerlogne, d'année en année.

Un proverbe par jour
can plou lo dzor de Paque, to l’an de terre grase
Traduire
quando piove il giorno di Pasqua, tutto l'anno la terra grassa
quand il pleut le jour de Pâques, toute l'année les terres sont grasses
Photo en évidence
Le printemps entre sans frapper, décidé et impalpable comme la fumée, il pénètre dans tous les recoins.Lèvres charnues et cheveux de blés. Quelle peur et quelle envie qu’il te prenne par la main. (DeAndrè)
Foés tabeusse pa, éntre cheur comme lo feum, pase en touit lé cantón, y at pot dé tsér, pèi dé gran, qué pouie, qué voya qué té prendi-se pé man. (DeAndrè) (pat. Arnà)
Traduire
Primavera non bussa lei entra sicura, come il fumo lei penetra in ogni fessura, ha le labbra di carne i capelli di grano, che paura, che voglia che ti prenda per mano. ( De Andrè)
Le printemps entre sans frapper, décidé et impalpable comme la fumée, il pénètre dans tous les recoins.Lèvres charnues et cheveux de blés. Quelle peur et quelle envie qu’il te prenne par la main. (DeAndrè)
Lettre d'information