Cherchez

Dictionnaire

Contenus du site

Multimédia

Textes en patois

Documents

La fête de la crème fouettée

La fête de la fiocca à Bèileun naît en 1972 d’une idée du Comité des Traditions d’Avise, comme une reprise de la fête patronale traditionnelle. Parmi les motivations qui les ont poussés à créer quelque chose de nouveau, nous trouvons aussi la nécessité d’enrailler un certain ‘isolement’ social à travers des moments de fête qui rapprocherait le plus possible les gens. 

Pour atteindre en auto Béileun, sur la commune d’Avise, où a lieu cette fête, il faut emprunter la route pour Valgrisenche jusqu’à Planaval, d’où l’on continue jusqu’au village à 1800 mètres d’altitude. Avant, lorsque les gens allaient à pied, on passait par le Mont-Colon, directement depuis Runaz !

Le programme débute avec la course pédestre de la martse de la fiocca (course de la crème fouettée), arrivée en 2011 à sa 21e  édition. Suivent le déjeuner avec le menu typique (polenta, carbonada, brossa, sosa et fromage) et la remise des prix de la martse a pià. Le clou de la manifestation est sa conclusion en fin d’après-midi avec la distribution de la fiocca offerte par le Comité à tous les participants.

De fait, la réussite de cette manifestation est surtout due au paysage enchanteur de la haute montagne et à l’authenticité des produits proposés, cuisinés selon la tradition par les volontaires du Comité. En particulier la fiocca de Béileun, qui se distingue par trois caractéristiques héritées du passé : la qualité de la crème et, pour ce qui est de la façon de la monter, le lieu, lo Gran Barmì, et les ustensiles adoptés, le fouet, qui autrefois étaient des rameaux d’aulne ou de bouleau.

Derrière le succès et l’attrait touristique de cette fête, il y a le travail de nombreux volontaires membres du Comité des Traditions d’Avise.

Cette fête, née d’un esprit de rassemblement communautaire, a donc su au fil des années se renouveler et, surtout, elle n’a pas perdu son essence et ses caractéristiques bien enracinés dans la culture locale. Ce qui la distingue des autres innombrables fêtes culinaires et fait qu’elle est connue et appréciée jusqu’au niveau national.

Les hommes transportent les grandes chaudières pour préparer la crème fouettée
Les hommes transportent les grandes chaudières pour préparer la crème fouettée
Pour préparer la crème fouettée il faut battre longtemps la crème avec des fouets de bouleau
Pour préparer la crème fouettée il faut battre longtemps la crème avec des fouets de bouleau
L’un derrière l’autre, les hommes, avec les chaudières et les fouets, vont vers la Grotte du Diable
L’un derrière l’autre, les hommes, avec les chaudières et les fouets, vont vers la Grotte du Diable
À l’entrée de la Grotte du Diable de nombreux curieux sont déjà en attente
À l’entrée de la Grotte du Diable de nombreux curieux sont déjà en attente
Dans la Grotte du Diable, la glace se maintient pendant tout l’été; il faut la casser avec une hache pour la placer
Dans la Grotte du Diable, la glace se maintient pendant tout l’été; il faut la casser avec une hache pour la placer
Avec le fouet de bouleau, il faut battre la crème en vitesse pour qu’elle monte bien
Avec le fouet de bouleau, il faut battre la crème en vitesse pour qu’elle monte bien
La crème fouettée est prête : il y en aura pour tous les gourmands… et il y en a même pour les rochers de la Grotte !
La crème fouettée est prête : il y en aura pour tous les gourmands… et il y en a même pour les rochers de la Grotte !
Les plus curieux espionnent à travers l’ouverture sombre et attendent le moment de savourer
Les plus curieux espionnent à travers l’ouverture sombre et attendent le moment de savourer
La crème fouettée est désormais prête dans les chaudières protégées par des linges blancs
La crème fouettée est désormais prête dans les chaudières protégées par des linges blancs
La rangée des chaudières remplies de crème fouettée : le bonheur pour les gourmands !
La rangée des chaudières remplies de crème fouettée : le bonheur pour les gourmands !
Les hommes transportent les chaudières vers le lieu de la fête
Les hommes transportent les chaudières vers le lieu de la fête
Une foule de gourmands attend de goûter la crème fouettée
Une foule de gourmands attend de goûter la crème fouettée
Le moment de la distribution : il y en a pour tout le monde, pas besoin de pousser!
Le moment de la distribution : il y en a pour tout le monde, pas besoin de pousser!

Plans

Ce site permet de vous envoyer les «cookies» (témoins de connexion) tiers. Si vous acceptez l'utilisation des «cookies» cliquez sur OK, si vous souhaitez plus d'informations ou vous voulez refuser votre consentement allez à la page d'information.

Page d'information