Dè ieui i vén lo noun Vaticàn ?

Quemeun-a: Fin-ic
Catégorì: Siantefeucco

In cou Vaticàn l’iye lo noun dè in crutsón dè Roma a l’adret di Tevere, fran en fase di Tsan dè Mar è a la drèite di Gianicolo. L’iye a goholan-a, plén-a dè vacco, djeusto bon-a pè alé laldzì.
I ten dè Agrippina 'oun ictó fé plen dè dzaldén bo i cuc di tsantì è aprì l’empèreur Nèròn y at fé bâtic in pitchoù sirco pruvó.
Fran lè, 'oun ictó martirizó lè prumì créétchèn (finque l’apôtre Pière l’et ictó enterró lè).
Lo tsantì i vén in 'umutirio pè lè créétchèn è co pè lè moucréyèn, tanque ca l’empèreur Costantìn, entro lo 326 (trèi sen è veuntésouì) è lo 333 (trèi sen è trentétrèi ) aprì Jézù Crîc, i y at fé emplan-ì la pouente è i y at bâtic la prumiye grou'a èillihe dèdià a 'en Pière.
L’et maque dèi l’â 1870 què lo Vaticàn i vén la rézidensa di 'en Pae ; i Moayèn Âdzo, lluc i ictave i palas di Latràn, aprì i y at tramoû-se dudeun in mouì d’otre palas dè Roma, finque i Quirinale ieui qu’i icte aa lo prèzidàn dè la rèpeblécca italièna.

Tiré de : www.focus.it, juin 2002

français

D’où vient-il le nom Vatican ?

Vatican, dans l’antiquité, était le nom d’un col de Rome, qui s’élevait sur la rive droite du Tibre, en face du Champ de Mars et à droite du Janicule.
C’était un lieu malsain et humide, où il y avait des champs non cultivés qui se prêtaient bien au pâturage.
Ensuite Agrippina créa des jardins sur les premières pentes du col, alors que l’Empereur Néron y fit construire un petit cirque privé. Là furent exécutés les premiers martyres chrétiens (parmi lesquels l’apôtre Pierre, qui y fut aussi enseveli).
Le col devient donc un cimetière, payen et chrétien, jusqu’au moment où Costantin, entre 326 et 333 ap. J-C, en fit niveler le sommet et y construit la première basilique dédiée à Saint Pierre.
C’est seulement à partir de l’an 1870 que le Vatican est devenu la résidence du Pape : au Moyen Âge, en effet, il résidait dans le Palais du Latran, et ensuite il déplaça sa demeure dans d’autres palais romains, parmi lesquels le Quirinal, aujourd’hui demeure du Président de la République italienne.

Tiré de : www.focus.it, juin 2002

Annexe