De ioi ian-tì lo non Vaticàn ?

Quemeun-a: Oveuzo
Catégorì: Siantefeucco
Pe écouté lo sonore n'a fata de adobe flash player. Fiye clic si l'imadze 'Get Adobe Flash Player" pe lo eunstallé
Get Adobe Flash player

Eun cou lo Vaticàn l’ie lo non d’eun tsantì de Romma, di coutì drè di Tevere, eun fahe di Tsan de Mâse é a draite di Gianicolo.
L’ie totte eun litse pocca san é bièn umiddo, to plen de tsan voco bon renque pe alé eun tsan.
Tchicca de ten aprì Agrippina l’a fa rontché le premî térèn dîcllo di tsantì pe neun fée de dzen quiourtì. Eun mimo ten l’ampéreue Nérón l’a bâtì eun pitchoù sirque privó. L’è fran lé dedeun que l’an perdù leue vîa le premî martire crétchèn (euntrì otro l’apotre Pière que y è finque euntéró).
Dèi adón lo tsantì iàn eumpléyà comme chemichéo di péyèn é di crétchèn canque can Costanteun, euntrì 326 é 333 aprì Jézù Crì, aplan-ì lo creuque é bâtì l’eillize dediéye a Sen Piére.
Y è dza belle pi d’eun djemì siècle que lo Sen Pée l’a se micho i Vaticàn. I ten di Moyèn Adzo lo Sen Pée reustoo deun lo palè di Latràn, aprì s’è tramó deun d’otre palè romèn comme hi di Quirinale ioi vouì reuste lo prézidàn de la repebleucca.

Tiré de : www.focus.it, juin 2002

français

D’où vient-il le nom Vatican ?

Vatican, dans l’antiquité, était le nom d’un col de Rome, qui s’élevait sur la rive droite du Tibre, en face du Champ de Mars et à droite du Janicule.
C’était un lieu malsain et humide, où il y avait des champs non cultivés qui se prêtaient bien au pâturage.
Ensuite Agrippina créa des jardins sur les premières pentes du col, alors que l’Empereur Néron y fit construire un petit cirque privé. Là furent exécutés les premiers martyres chrétiens (parmi lesquels l’apôtre Pierre, qui y fut aussi enseveli).
Le col devient donc un cimetière, payen et chrétien, jusqu’au moment où Costantin, entre 326 et 333 ap. J-C, en fit niveler le sommet et y construit la première basilique dédiée à Saint Pierre.
C’est seulement à partir de l’an 1870 que le Vatican est devenu la résidence du Pape : au Moyen Âge, en effet, il résidait dans le Palais du Latran, et ensuite il déplaça sa demeure dans d’autres palais romains, parmi lesquels le Quirinal, aujourd’hui demeure du Président de la République italienne.

Tiré de : www.focus.it, juin 2002

Annexe