Le mot du mois : « printemps »

16 mars 2015

Malgré ses derniers sursauts, typiques du mois de mars, le long hiver touche à sa fin pour laisser place au printemps. Dans la vallée centrale, les prés reverdissent timidement et arrive le moment de récolter les pissenlits, ces premières salades de saison à assaisonner avec de l'huile de noix, comme le veut la tradition.

Mais en altitude, la neige est encore bien présente... Cependant, grâce à la douceur des après-midis, le son de l'eau de fonte ruisselant des gouttières en dit long... Là aussi, les jours qui s'allongent et les températures qui se font plus clémentes annoncent l'arrivée imminente des beaux jours.

Pour fêter cette période de renouveau, déjà si chère aux premières civilisations, nous vous proposons, ce mois-ci également, quelques suggestions.

Vous pouvez commencer par explorer le Glossaire, pour y découvrir non seulement comment dire « printemps » dans les différents patois valdôtains, mais aussi pour vous familiariser avec la Glossologie de la flore valdôtaine et avec les noms francoprovençaux des espèces végétales de la région.

Nous vous proposons, ensuite, dans la section Culture, de lire la charmante poésie de Jean-Baptiste Cerlogne sur les Quatre saisons. La strophe que l'auteur consacre au printemps a été traduite intentionnellement en différents patois et vous pourrez retrouver ces textes dans la section Textes en ligne.

Le printemps, surtout par le passé, revêtait une importance particulière pour l'agriculture et c'est la raison pour laquelle il était nécessaire d'apprendre à lire les nombreux « signes » météorologiques. D'où un grand nombre de proverbes et de « façons de dire » relatifs aux prévisions météorologiques et aux modes d'interprétation des signes de la nature : venez les découvrir en consultant la section Proverbes et dictons.

Enfin, pour les enfants, des fiches didactiques et des illustrations de plantes, d'arbres ou de fleurs, ou de paysages peuvent être téléchargées à partir de la section Apprendre.

Bonne lecture !

éforié - foé - foés - foréch - foriéi - fouryì - ifois - iforéch - iforéi - iforés  - iforiéi - ifouryì - premouvoira